L’entretien des volets en bois nos conseils et astuces

Le bois est un matériau noble, résistant et de qualité. Néanmoins, il doit être entretenu régulièrement, afin de préserver son esthétisme et le protéger de la prolifération d’insectes et de champignons. Dans ce guide, nous vous proposons nos conseils étape par étape, pour réussir l’entretien de vos volets en bois. Pour cela, l’application d’une peinture spécifique est nécessaire. Quel produit choisir ? Quand entretenir des volets en bois ? Faisons le point.

Quand repeindre vos volets en bois ?

volet bois

Le bois, même s’il est résistant, a tendance à s’abîmer avec le temps. Les intempéries mettent ses fibres à rude épreuve aussi, il est crucial d’envisager un entretien régulier, au moins une fois tous les 3 ou 4 ans, et de préférence à la fin de l’été. Ainsi, vos volets en bois pourront mieux résister aux agressions automnales et hivernales.

Néanmoins, si vous vivez en bord de mer, l’entretien des volets en bois doit être plus fréquent. En effet, le sel altère fortement la qualité du bois aussi, le traiter et le repeindre tous les 2 ou 3 ans est vivement recommandé.

Comment préparer ses volets en bois à l’application de peinture ?

Sachez que l’entretien des volets en bois peut être envisagé par n’importe quel propriétaire. En effet, ces travaux ne représentent aucune difficulté particulière. Néanmoins, il est tout à fait envisageable de faire appel à un professionnel, si vous manquez de temps ou de motivation.

Avant l’application de la peinture, certaines étapes doivent être respectées. C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Première étape : démonter les volets

Même si votre maison est de plain-pied, il est préférable de démonter vos volets en bois, avant d’effectuer une rénovation. En effet, vous travaillerez de façon plus confortable sur une surface horizontale. En revanche, si votre logement comporte des étages, le démontage des volets doit se faire à deux, de préférence, à l’aide d’une échelle ou d’un échafaudage.

N’oubliez pas de démonter les gonds, qui devront également être traités, avec un produit adapté. Si besoin, il est également possible d’y appliquer une couche de peinture pour fer.

Une fois les volets démontés, disposez-les sur des tréteaux et commencez le décapage.

Deuxième étape : décaper le bois

Plusieurs solutions pourront être choisies, pour décaper vos volets en bois. La première consiste à utiliser un décapant chimique : une fois appliqué sur le matériau, il détruit la précédente couche de peinture. Il suffit ensuite de retirer les résidus, à l’aide d’une spatule.

Le décapage thermique nécessite l’utilisation d’un décapeur diffusant de la chaleur, pour décoller la peinture ou le vernis. À condition de respecter les consignes d’utilisation, cette méthode est recommandée pour sa rapidité.

Enfin, il est possible de décaper vos volets en bois de façon mécanique, à l’aide d’une ponceuse. C’est maintenant à vous de choisir la solution la plus appropriée, en fonction des équipements dont vous disposez et de vos compétences, en termes de bricolage.

Troisième étape : le ponçage

Indispensable pour permettre à la peinture d’accrocher sur le bois, le ponçage peut être réalisé à l’aide de l’outil prévu à cet effet, ou avec du papier de verre fin. Encore une fois, cette étape très simple, mais nécessaire, est à la portée de tous. Une fois le ponçage achevé, il vous suffit de dépoussiérer le bois pour retirer les résidus. Vous pouvez dès à présent passer à la peinture.

La mise en peinture des volets en bois

Vous aurez besoin, pour cela, de plusieurs accessoires propres adaptés. Un rouleau pour les surfaces planes peut être envisagé. En revanche, pour les angles et les coins, privilégiez le pinceau fin, beaucoup plus précis. Bien sûr, le choix de la peinture est crucial. Voici quelques conseils, pour vous aider à bien choisir.

Quelle peinture choisir ?

Bien sûr, l’entretien des volets en bois nécessite l’utilisation d’une peinture spécialement conçue pour les boiseries extérieures. Toutefois, avant de vous lancer dans un achat, il serait bon de faire le point sur les différents types de produits disponibles dans le commerce :

  • La peinture pour bois extérieur à base d’acrylique : elle est microporeuse, c’est-à-dire qu’elle laisse le bois respirer. Sans odeur, elle est également plus écologique, car elle ne contient que très peu de solvants. Elle offre un aspect mat ou satiné, à choisir en fonction de vos préférences.
  • La peinture pour bois glycéro : ce produit protège efficacement le bois contre l’humidité. En revanche, elle n’est pas en mesure de laisser respirer le bois et contient des solvants. Elle apporte un aspect brillant à vos boiseries.
  • La peinture extérieur alkyde : particulièrement écologique, cette peinture est composée principalement d’eau et de résine synthétique. Aussi, au même titre que la peinture glycéro, elle assure une protection optimale contre l’humidité. D’autre part, les finitions sont optimales. En revanche, elle possède quelques inconvénients : elle ne protège pas le bois des chocs et nécessite un temps de séchage relativement long.

L’application

Comment repeindre ses volets en bois ? Commencez par appliquer une première couche, en suivant les lignes du bois. Afin d’aider la pénétration de la seconde couche de peinture, il est possible d’effectuer un très léger ponçage, à l’aide d’un papier de verre fin. Bien sûr, cette étape doit être réalisée à l’issue du séchage de la première couche.

Ensuite, passez une seconde couche, toujours en suivant le sens du bois. Cette application doit être plus minutieuse aussi, pensez à bien travailler les angles et les coins, afin d’obtenir un rendu homogène et uniforme.

Lorsque la deuxième couche est bien sèche (pour rappel, le temps de séchage est plus long pour la peinture alkyde) il vous suffit de remettre les volets à leur place.

N’oubliez pas : les gonds devront également être traités et repeints, à condition bien sûr que cela soit nécessaire. Pour cela, choisir un produit anti-rouille est vivement recommandé. Il suffit ensuite d’appliquer la peinture pour fer. Dans tous les cas, si les parties métalliques de vos volets sont trop abîmées, sachez qu’il est possible de les remplacer. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin, dans les magasins de bricolage.

Comments are closed.