Choisir un radiateur électrique : nos conseils pour un bon investissement

Rendre sa maison moins énergivore et plus respectueuse de l’environnement, voilà qui est bon pour la planète mais également pour votre portefeuille. D’ailleurs, cela vous donne le droit à un crédit d’impôt et débloque des aides financières intéressantes. Pour cela, vous pouvez opter pour une nouvelle chaudière plus performante, pour le remplacement de vos matériaux isolants, mais aussi vous tourner vers les radiateurs électriques, qui font l’objet de ce guide.

Plusieurs critères pour bien choisir son radiateur électrique

Avant d’investir dans de nouveaux équipements de chauffage, il est nécessaire de faire le point sur vos besoins, mais également sur vos envies.

Voici quelques critères qui pourront vous aider à y voir plus clair et faire le bon choix :

  • Où souhaitez-vous installer votre radiateur électrique ? Il est préférable, pour les pièces de vie comme le salon ou la salle à manger, de se tourner vers un radiateur à inertie. Nous verrons un peu plus tard ce qu’il vous propose. Pour les pièces à faible passage, le couloir ou l’entrée, un radiateur électrique rayonnant peut amplement suffire.
  • Quel est le type de chaleur souhaitée ? Bénéficier d’un bon confort thermique est souhaitable, surtout dans les pièces à forte fréquentation. Le radiateur qui vous propose la chaleur la plus agréable est définitivement celui à inertie. En revanche, on recommande le radiateur à convecteur pour les zones peu fréquentées de votre maison, par exemple un couloir ou une entrée, en raison de son confort thermique moindre.
  • Le volume de votre maison ainsi que son isolation sont des critères à prendre en compte avant d’investir dans un radiateur électrique. Pour connaître la puissance nécessaire de votre futur radiateur, nous vous conseillons tout d’abord de prendre connaissance de la superficie exacte de votre logement en m2, et de la multiplier par 100 W dans le cas d’une habitation mal isolée, et par 60 W si l’isolation de votre habitat est bonne.

Différentes gammes disponibles dans le commerce

Les radiateurs électriques se divisent en plusieurs catégories. Nous allons vous les présenter dès à présent et mentionner leurs avantages, ainsi que leurs inconvénients.

Le radiateur électrique convecteur

radiateur

Cet équipement fonctionne grâce à une résistance électrique qui chauffe l’air froid de votre maison, tout en créant un souffle qui va disperser la chaleur. On recommande ce type de radiateur électrique pour les pièces à faible fréquentation et bien isolées.

  • Avantages : il s’agit d’un appareil très économique, le moins cher de sa catégorie. On apprécie également le temps de chauffe rapide, qui vous permettra de chauffer aisément un couloir ou une cuisine.
  • Inconvénients : on regrette que la chaleur ne soit pas homogène. De plus, le souffle émis par le radiateur a tendance à soulever la poussière, ce qui pourrait causer quelques désagréments surtout auprès des personnes allergiques.

Le radiateur radiant

radiateur radiant

Ce radiateur fonctionne grâce à des rayons infrarouges, ce qui lui permet de chauffer tout ce qui se trouve à proximité.

  • Avantages : la chaleur produite par le radiateur radiant est homogène, rapide et permet de lutter contre l’humidité.
  • Inconvénients : on regrette que le chauffage par rayons infrarouges génère une sensation désagréable. De plus, il ne s’agit pas d’un équipement adapté à une véranda ou à une pièce avec du carrelage blanc.

Le radiateur à inertie

acovaCe type de radiateur électrique se décline lui aussi en plusieurs versions : la première, et notamment le modèle Maison Energy Acova, permet la diffusion de chaleur grâce à un fluide caloporteur.

Le deuxième assure le chauffage de votre pièce avec un corps de chauffe solide. Quel que soit l’équipement que vous allez choisir, il vous sera possible de faire de belles économies d’énergie, le radiateur à inertie étant beaucoup moins énergivore qu’un radiateur classique. De plus, la chaleur diffusée est agréable et très confortable.

Le seul petit bémol concerne le temps de chauffe. Il est un peu plus long que celui des autres modèles de radiateurs électriques.

Bien comprendre le fonctionnement des radiateurs électriques à inertie avec fluide caloporteur et corps de chauffe solide est essentiel. Nous allons justement nous y pencher un peu plus en détail.

Les radiateurs à fluide caloporteur

Ces radiateurs permettent de chauffer une pièce grâce au fluide caloporteur qui se charge en chaleur et la fait circuler dans l’appareil. Aussi, celui-ci va chauffer et dégagera une chaleur agréable. Néanmoins, on recommande vivement ces modèles pour les petites superficies. En effet, le fluide caloporteur possède une inertie moindre que le corps solide.

Aussi, le temps de chauffe sera plus long et donc moins adapté à une grande surface comme un salon ou une salle à manger.

Les radiateurs en corps de chauffe solide

Vous l’aurez compris, les corps de chauffe possèdent une inertie plus importante. De ce fait, ce type de radiateur sera beaucoup plus adapté pour les pièces à fort passage et aux grands volumes.

On peut distinguer différents matériaux pour le corps de chauffe :

  • La céramique : la montée en température est plus lente en revanche, l’inertie est excellente.
  • La fonte : ce matériau vous accorde une chaleur très agréable. Néanmoins, les radiateurs en fonte sont nettement plus lourds que les autres modèles. Ils nécessitent également l’installation d’un film isolant pour éviter d’endommager le mur sur lequel ils seront posés.
  • La pierre de lave : sa capacité à accumuler et à restituer la chaleur en fait un équipement de choix. De plus, ce sont des appareils plus petits et donc plus discrets, pour une puissance égale aux autres radiateurs électriques à inertie.
  • La stéatite : parfait pour les petites surfaces, ce corps de chauffe possède des caractéristiques similaires à la pierre de lave. Même une fois éteint, ce type de radiateur continue à irradier de la chaleur.

Vous connaissez maintenant les différents modèles de radiateurs électriques que l’on trouve dans le commerce. En faisant le point sur les contraintes inhérentes à votre logement, sur vos envies mais également sur votre budget, vous êtes en mesure de sélectionner l’équipement qui vous convient le mieux. N’oubliez pas de vous renseigner quant aux aides financières pour la rénovation énergétique qui pourront vous être proposées.

Comments are closed.